DROITSHOMME-NIGERIA-CORRUPTION-JUSTICE : La Cour de justice de la Cédéao va examiner le cas de l'ex-patron de la sécurité nigérian

La Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a déclaré lundi qu'elle examinerait le dossier de l'ex-patron de la sécurité nationale du Nigeria, Sambo Dasuki, arrêté illégalement et détenu sans procès dans son pays (selon l'AFP).

"Nous estimons que le cas porté devant nous par Dasuki est un problème d'application de ses droits fondamentaux," a déclaré le juge nigérian Friday Chijoke Nwoke, "Il est clair (...) que le demandeur cherche à obtenir l'application de son droit à la liberté."La Cour de Justice de la Communauté de la Cédéao (CJCC) a ainsi rejeté l'appel du gouvernement nigérian à ne pas examiner le cas Dasuki.

Composée de sept juges indépendants, la CJCC est chargée d'assurer le respect de la loi et des principes d'équité dans l'interprétation et l'application des dispositions au sein de la Cédéao. Elle a la compétence, entre autres, de traiter des dossiers portant sur les droits de l'homme.

Sambo Dasuki, visé par trois procès dans le cadre d'un scandale de détournement de milliards de dollars destinés à la lutte contre le groupe islamiste Boko Haram, est toujours maintenu en détention par les service de renseignements (DSS) alors qu'il devait être libéré sous caution en décembre.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.