CPI - BURUNDI-AFSUD-GAMBIE-RUSSIE : " Ne partez pas ! "

La Russie a porté un nouveau coup à la Cour pénale internationale. Elle annonçait ce mercredi son intention de retirer sa signature du traité fondateur de la CPI. (selon l'AFP)

Plusieurs pays africains avaient auparavant annoncé quitter la CPI, faisant notamment écho aux critiques récurrentes sur le continent de persécution à l'encontre des Africains et de "justice à géométrie variable" .

"Je leur adresse un message solennel : ne partez pas !", a déclaré le président de l'Assemblée des États parties au Statut de Rome, Sidiki Kaba, à La Haye.

La Gambie a officiellement notifié lundi son retrait de la CPI auprès des Nations unies, après l'Afrique du Sud et le Burundi en octobre. Ce retrait doit prendre effet un an après la réception de cette notification.

Et mercredi, c'est la Russie qui a pris une décision hautement symbolique en souhaitant retirer la signature qu'elle avait apposée en 2000 au Statut de Rome. Un engagement qui n'avait jamais été ratifié, Moscou reprochant à cette juridiction de ne pas être " véritablement indépendante " et de ne pas avoir été à la hauteur des espoirs suscités.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.