CÔTEIVOIRE-SÉNÉGAL-ONU-ACCIDENT : Côte d'Ivoire: trois Casques bleus sénégalais tués dans un accident de la route

Trois Casques bleus de la Mission de l'ONU en Côte d'Ivoire (Onuci) sont morts dans un accident de la route, portant à 104 le nombre de personnels onusiens décédés dans la pays depuis 2004, a annoncé lundi l'Onuci (selon l'AFP).

Les trois Casques bleus, de nationalité sénégalaise,"participaient à une mission de patrouille (...) lorsque le véhicule qui les transportait s'est renversé", selon un communiqué de l'Onuci.

Les soldats "étaient déployés dans la Mission depuis avril 2016 et servaient au sein du bataillon sénégalais implanté à Yamoussoukro (centre)".

Leur décès "porte à 104 le nombre de Casques bleus décédés depuis le début de la Mission ONUCI en avril 2004", poursuit le texte.

L'Onuci a succédé en 2004 à la force de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao) et de l'armée française afin de faire respecter des accords de paix.

La Côte d'Ivoire a connu une décennie de crise politico-militaire, marquée par la séparation du pays en deux de 2002 à 2011 après un coup d'Etat manqué contre le président Laurent Gbagbo en septembre 2002.

La crise postélectorale de 2010-2011, qui a fait plus de 3.000 morts en cinq mois, a constitué l'épilogue de cette décennie sanglante.

La mission onusienne devrait s'achever en juin 2017, selon un rapport du secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.