CÔTEIVOIRE-POLITIQUE-ANNIVERSAIRE, : Le parti d'Houphouët-Boigny fête ses 70 ans dans les dissensions

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), plus vieille formation politique d'Afrique après le Congrès national africain de Nelson Mandela, a célébré son 70e anniversaire sur fond de dissensions sur son avenir (selon l'AFP).

Fondé le 9 avril 1946 par Félix Houphouët-Boigny, "père de la Nation", il est divisé autour d'un projet qui le verrait se fondre dans un grand parti unifié avec son allié, le Rassemblement des Républicains (RDR) du président Alassane Dramane Ouattara, dit "ADO".

Une fusion qui ressemble fort à un désir de retour à l'hégémonie du PDCI, longtemps parti unique sous Houphouët-Boigny, resté au pouvoir de l'indépendance en 1960 jusqu'à sa mort en 1993.

Le PDCI, qui a totalisé 39 ans de pouvoir, n'a plus été seul aux commandes du pays depuis que l'ancien président (1993-1999) Henri Konan Bédié, dit "HKB", a été chassé du pouvoir par un coup d'État.

MM. Ouattara, Premier ministre (1990-1993) d'Houphouët, et Bédié, alors président de l'Assemblée nationale et successeur constitutionnel, s'étaient brouillés à la mort du "Vieux" en 1993, se disputant la tête du pays.

Bédié et Ouattara se sont réconciliés en 2005, créant le Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), dont leurs partis sont les piliers. Accord qui avait permis à ADO de battre Gbagbo à la présidentielle de 2010.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.