CÔTEIVOIRE-ÉLECTRICITÉ-MONOPOLE : La Côte d'Ivoire veut mettre fin au monopole de la distribution d'électricité et d'eau

La Côte d'Ivoire veut libéraliser les secteurs de l'électricité et de l'eau dans l'espoir de faire baisser les prix, a annoncé dimanche le président Alassane Ouattara (selon l'AFP).

"Nous avons décidé: il faut mettre fin au monopole de la CIE (compagnie ivoirienne d'électricité) et de la SODECI (société de distribution d'eau)", a-t-il déclaré lors des célébrations de la fête du Travail, disant être interpellé par la hausse récente des coûts de l'énergie.

"Je lance un appel à tous ceux qui souhaitent venir investir dans ces secteurs de le faire pour que nous ayons une saine compétition qui permettra de maîtriser les prix et de baisser le coût de l'électricité", a-t-il poursuivi, sous les acclamations des syndicats des travailleurs.

Les quatre confédérations syndicales de travailleurs du pays avaient toutes dénoncé "le malaise" provoqué par la hausse du coût de l'électricité, chiffrée à 40% sur cinq ans par l'Union fédérale des consommateurs.

Entré en vigueur en janvier, un "ajustement tarifaire" devait correspondre à une "hausse de 6 à 10%" du prix du kW/h pour 60% des abonnés, selon le ministre de l'Energie, Adama Toungara.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.