Côte d’Ivoire : L’autoroute Yamassoukro-Bouaké soutenue par la BID

Le grand accès vers le nord, et le Burkina Faso, dans son prolongement va s'accélérer.

En 2009 déjà, les ministres ivoiriens et burkinabè se rencontraient à Ouagadougou pour évoquer cette liaison autoroutière. Son tracé allait entre Yamassoukro-Bouaké, avec une possible extension sur le Burkina, par Banfora et Boromo. Les études de faisabilité, puis le financement, avaient singulièrement retardé sa réalisation. D’ailleurs en 2013, Ouattara sollicitait les bailleurs de fonds pour le prolongement de l’autoroute Yamoussoukro-Bouaké. Mais le récent prêt de 77, 40 milliards de Fcfa, accordé par la Banque islamique de développement (BID) va sans doute accélérer l’opération. La ministre ivoirienne de l’Economie, Kaba Nialé vient d’annoncer la signature en marge des réunions de la Banque mondiale et du FMI, tenues du 17 au 19 avril, à Washington. Un nouvel accord de prêt qui porte à plus de 600 millions de dollars les financements accordés par la BID.

« Le projet vise à contribuer à la croissance économique de la Côte d’Ivoire et à la transformation sociale par l’amélioration quantitative et qualitative de l’infrastructure de transport», a déclaré la ministre ivoirienne. Il s’inscrit dans la politique des grands projets autoroutiers, en cours de réalisation (ou à l’état de projet). Parmi ceux-ci, on note également le tronçon Abidjan-Grand Bassam et Abidjan-San Pedro.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.