CORRUPTION-AFSUD-POLITIQUE-JUSTICE : Le président Zuma pourra être poursuivi dans une affaire de corruption

La justice sud-africaine a maintenu vendredi sa décision stipulant que le président Jacob Zuma devait être poursuivi pour corruption dans une affaire de méga contrat d'armement, refusant au parquet et au chef de l'Etat la possibilité de faire appel (selon l'AFP).

"La demande d'appel est rejetée. Nous avons réétudié notre jugement et nous avons conclu que l'appel n'avait pas de chance raisonnable d'aboutir", a indiqué le juge Aubrey Ledwaba. Près de 800 charges avaient été abandonnées en 2009, quelques semaines seulement avant l'élection de Jacob Zuma à la présidence.

Mais fin avril, après une longue bataille judiciaire menée par l'opposition, la Haute Cour de Pretoria avait estimé que le parquet avait agi de façon "irrationnelle" en abandonnant ces accusations pour vice de forme.

Le tribunal avait indiqué que cette décision devait "être revue" et que Jacob Zuma "devrait être poursuivi pour ces chefs d'inculpation". Le parquet et le président lui-même avaient décidé de faire appel de ce jugement. Le rejet de cet appel vendredi confirme la possibilité de rétablir les accusation contre Jacob Zuma.

Les 783 chefs d'inculpation de corruption sont liés à une énorme commande d'armement public de 4,8 milliards de dollars (4,3 milliards d'euros) conclue à la fin des années 90 par le gouvernement sud-africain avec plusieurs entreprises européennes.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.