CENTRAFRIQUE / ONU-FRANCE-VIOLENCES : La "stabilité n'est pas totalement revenue"

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a estimé mercredi que l'opération Sangaris en Centrafrique avait été un "succès". Il importe maintenant de passer le relais à l'ONU " même si la stabilité n'est pas totalement revenue " dans le pays (selon l'AFP).

" Nous fermons une opération parce que (elle) a été un succès", a déclaré devant l'Assemblée nationale M. Le Drian, qui doit la clore officiellement le 31 octobre, à Bangui.

" Nous avons évité des massacre de masse (..), permis un processus de réconciliation inter-communautaire, la reconstitution de l’État centrafricain, une élection présidentielle, des élections législatives ", a-t-il cité lors d'un débat sur les opérations extérieures de la France. "Nous avons aussi permis la mise en œuvre d'un outil de formation de la nouvelle armée centrafricaine et le déploiement de la mission des Nations Unies pour garantir la sécurité dans ce pays ", a-t-il poursuivi.

"Même si la stabilité n'est pas totalement revenue, il importe maintenant que (..) le relais soit pris et par les forces centrafricaines et par la mission des Nations unies", a relevé M. Le Drian.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.