Cameroun/Nigeria-Violences-Islamistes : Trois civils tués dans un attentat-suicide dans l'Extrême-Nord du Cameroun

Trois civils ont été tués mercredi soir dans un attentat-suicide perpétré dans une localité de l'Extrême-Nord du Cameroun. L'attaque attribuée aux islamistes nigérians de Boko Haram, a appris l'AFP de sources concordantes.

L'attentat s'est produit vers 20H00 (19H00 GMT) dans la localité de Djakana. "Quatre morts (le kamikaze compris) et des blessés, un autre dans un état critique", selon une source proche des autorités régionales. Ce bilan a été confirmé à l'AFP par une source sécuritaire.

Le kamikaze visait la ville de Mora, située à quelques kilomètres de Djakana, où il projetait de se faire exploser jeudi, jour de marché, a rapporté la source proche des autorités.

Alors qu'il transitait dans la nuit par Djakana, "il a été repéré par un membre du comité de vigilance de Djakana qui a (alors) tenté de le neutraliser", provoquant l'explosion, a-t-elle précisé. De même source, le membre du comité de vigilance a succombé à ses blessures lors de son transfert à l'hôpital.

Les pays riverains du lac Tchad (Nigeria, Tchad, Niger, Cameroun) auxquels s'est joint le Bénin, ont formé une force régionale contre ces jihadistes nigérians.

Les armées de la région ont infligé de sérieux revers à Boko Haram, contraint d'abandonner certains de ses bastions nigérians.

L'insurrection de Boko Haram a fait plus de 20.000 morts et contraint plus de 2,6 millions d'habitants à fuir leur foyer.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.