CAMEROUN - CORRUPTION /JUSTICE : En détention pour des détournements massifs

Quatre employés d'une filiale camerounaise du groupe français Banque populaire - Caisse d'Epargne (BPCE) arrêtés et placés en détention à Douala. Malversations présumées de plusieurs millions d'euros (selon l'AFP).

Ils étaient quatre, dont un ex-directeur général adjoint, limogé en mai, et un ancien directeur de la comptabilité. Il viennent d'être interpellés lundi et placés en détention à "New-Bell", prison centrale de Douala, informe une source judiciaire sous couvert d'anonymat.

Cette source a fait état de malversations de plusieurs milliards de francs CFA ( l'équivalent de plusieurs millions d'euros) sur une douzaine d'années. " Des dépenses indues de 3 milliards effectuées de 2008 à 2012 pour du mobilier ", a-t-elle précisé. " Ils sont accusés de faux, complicité de faux en écriture privée, abus de confiance et escroquerie aggravée ",

Selon l'hebdomadaire " Jeune Afrique ", un document de la Commission bancaire de l'Afrique centrale, avait diligenté en mars une enquête au sein de la banque. Des révélations de la presse locale ont évalué le préjudice à plus de 50 milliards de francs (plus de 76 millions d'euros) entre 2003 et 2015.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.