AFSUD-POLITIQUE : l'ANC rejete "l'appel à la démission" de Zuma

Le Congrès national africain l'(ANC) au pouvoir, pas favorable à l'appel de plusieurs de ses membres à la démission du chef de l'Etat sud-africain Jacob Zuma, embourbé dans plusieurs scandales de corruption. L'annonce a été faite mardi par son secrétaire,(selon l'AFP).

"A la suite de discussions honnêtes (...) et parfois difficiles", la direction de l'ANC, réunie de samedi à lundi, "n'a pas soutenu l'appel à la démission du président", a déclaré Gwede Mantashe lors d'une conférence de presse à Johannesburg.

La direction "a estimé plus urgent de diriger les énergies de l'ANC à travailler à l'unité du parti", a-t-il ajouté.

"Le plus grand danger pour l'unité de l'ANC est d'engager un combat les uns contre les autres", a insisté M. Mantashe.

Le parti ne doit désigner qu'en décembre 2017 celui ou celle qui succédera à sa tête à M. Zuma, dont le second mandat présidentiel expire après les élections générales de 2019. Si l'ANC remporte ce scrutin, ce successeur deviendra chef de l'Etat.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.