AF-SUD / CORRUPTION : Président, démission !

Trois ministres du gouvernement sud-africain ont appelé à sa démission. Le président Jacob Zuma, englué dans des affaires de corruption, suscite de plus en plus de critiques dans son propre camp (selon l'AFP).

Depuis samedi, les instances dirigeantes de l'ANC sont réunies à huis clos dans un hôtel de Pretoria. Il s'agit ici de discuter de l'avenir de leur président et chef de l’État Jacob Zuma. Durant ces débats, trois ministres ont exprimé leur défiance et opté pour sa démission, selon le site d'information News 24. Le ministre du Tourisme Derek Hanekom et ses collègues de la Santé Aaron Motsoaledi et des Travaux publics Thulas Nxesi se seraient ainsi prononcés.

Depuis plusieurs mois, le parti de feu Nelson Mandela traverse une crise profonde, provoquée par le revers historique aux municipales d'août et les affaires qui visent M. Zuma. Ce dernier reste toujours sous la menace de réouverture de 783 charges de corruption. Dernièrement, un rapport de la médiatrice de la République a mis en lumière sa collusion avec une richissime famille d'hommes d'affaires, les Gupta.

Initialement prévue jusqu'à dimanche, cette réunion de l'ANC a été prolongée jusqu'à ce lundi.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.