Nouvelle morsure de Scorpion : Laccruche Alihanga et ses hommes de mains soupçonnés d'avoir détourné 60 milliards de francs à Sogara

Nouvelle morsure de Scorpion : Laccruche Alihanga et ses hommes de mains soupçonnés d'avoir détourné 60 milliards de francs à Sogara

L'opération Scorpion, en guerre contre " les détournements de fonds publics, concussion et blanchiment de capitaux", et qui suit son cours sur l'affaire, vient de mettre à jour de nouvelles révélations, toutes aussi scandaleuses que les premières.

Une fois encore, et preuves accablantes à l'appui, les journalistes mettent à nu des stratagèmes dans lesquelles sont impliqués l'ancien directeur de cabinet du président de la République, Brice Laccruche Alihanga, ainsi que Noël Mboumba, Patrichi Tanassa.

En effet, dans cette nouvelle morsure du Scorpion, le trou est béant et se chiffre encore en dizaine milliards de francs. L'Union a comptabilisé pas moins d'une quarantaine de virements ''anonymes'', d'une valeur depassant 60 milliards de francs. Les calculs effectués montrent qu’un peu plus de 60 milliards de francs sur une période de deux ans.

Plus grave, les investigations sur les détournements de fonds à la Sogara montrent que plus d'une personne a mangé à la soupe. Les traces de rétrocommissions sont astronomiques. L'enquête évoque plus de 2 milliards distribués sur le premier contrat, près de 2 milliards de francs pour le contrat d'enlèvements de RAT…

Toute chose qui porte donc à croire que la Sogara serait également l'une des entreprises utilisées par le stratège Brice Laccruche Alihanga, afin de s'enrichir au plus vite, aux dépens du peuple gabonais.



H.N.M



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Sur le Net
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.