Utilisation des réseaux sociaux : Quand Facebook aide le sport gabonais

L'UTILISATION des réseaux sociaux par les sportifs gabonais est de plus en plus évidente. Un selfie, un post sur Facebook, Instagram, WhatsApp ou Twitter sont devenus monnaie courante. Juste pour donner des nouvelles après une blessure, faire connaître leurs méthodes d'entraînement, etc. Si l'individuel est au cœur de cette action, elle pousse néanmoins à se demander quelles sont les fédérations ou les autres organisations qui y sont présentes. D'autant que les réseaux sociaux sont devenus incontournables.

Seul Facebook, à cause de son énorme popularité, va servir de baromètre. Il est aujourd’hui le réseau social le plus utilisé. En général, chaque utilisateur actif y consacre tous les mois 6 h 45 en moyenne. Autant de chiffres qui soulignent son importance.

Pourtant peu d'associations sportives, de fédérations gabonaises s'en servent pour améliorer leur visibilité, pour informer. Parmi les rares qui ont saisi son importance et l'intérêt d'une interactivité avec les internautes, figure la Fédération gabonaise de football (Fegafoot). On retrouve sur cette page Facebook toute son actualité et ses activités.


S.A.M.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.