Utilisation de la subvention de l'État : seuls Mangasport et CF Mounana l'ont justifiée

Utilisation de la subvention de l'État : seuls Mangasport et CF Mounana l'ont justifiée

Le 24 juillet dernier, le ministre des Sports, Franck Nguema, dans un courrier adressé au président de la Ligue nationale de football (Linaf), Brice Mbicka Ndjambou, demandait à l'instance dirigeante du championnat national de D1 et D2 de communiquer, conformément à l'orthodoxie financière, les justificatifs des dépenses liées aux championnats. Dix-neuf jours plus tard, qu'en est-il exactement des justificatifs  ?

Selon une source proche du ministère des Sports, sur les 24 clubs (D1 et D2), seules deux formations ont pu justifier l'utilisation de l'argent public.

"Mangasport et CF Mounana ont apporté les justificatifs nécessaires. Ce n'est pas étonnant ! Ces deux clubs sont bien structurés et n'ont quasiment pas d'arriérés de salaires. Les autres clubs n'ont pas encore justifié. Et nous ne comprenons pas cette situation. Quoi de plus normal que d'avoir des factures de train, de restauration ou d'hôtel ? Nous attendons donc les justificatifs pour boucler ce volet. Car, l'heure est à l'utilisation rationnelle des fonds publics. Désormais, toutes les fédérations, et à tous les niveaux, doivent justifier l'utilisation de l'argent de l'État", nous confie la source.

Pour le président de Mangasport, Jean Ondo Ella, la décision des autorités sportives du pays de demander des comptes est logique, dans la mesure où il s'agit des deniers publics. "Quoi de plus logique que de justifier l'utilisation des fonds publics ? Concernant notre équipe, Mangasport, nous n'avons aucune difficulté à justifier toutes nos dépenses auprès du ministère des Sports et de Comilog, notre principal sponsor. Nous avons déposé nos justificatifs comme nous le faisons chaque année", nous a-t-il indiqué.



Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.