Tropicale Amissa-Bongo : Natnael Tesfazion, nouveau maillot jaune

Tropicale Amissa-Bongo : Natnael Tesfazion, nouveau maillot jaune

L’Érythréen a remporté, hier, la course Bitam-Oyem, longue de 107 km. Il s'empare, par la même occasion, du maillot jaune, détenu par l'Italien Attilio Viviani, qui dégringole à la 51e place au classement général. 

C’est avec un nouveau leader que la 15e édition de la Tropicale Amissa-Bongo aborde, ce matin, sa troisième étape, sur le parcours Mitzic-Ndjolé. Étant donné que le jeune Érythréen de 20 ans, Natnael Tesfazion, s’est emparé, hier, du maillot jaune, en remportant la 2e étape, Bitam-Oyem, en 2 heures 30 minutes et 42 secondes.

Pour l’Italien Attilio Viviani, ancien maillot jaune, finalement la joie a été de courte durée. Pis, son équipe, Cofidis, perd, par la même occasion, sa position au classement général par équipe et aux points. Au profit de l'équipe érythréenne, qui s'empare par la même occasion, du maillot vert, bleu, à pois blanc… Une vraie razzia !

Ce résultat qui vient également marquer l’histoire de cette compétition, étant entendu qu’aucune équipe africaine n’était parvenue, jusqu’ici, à s’emparer de tout le podium, lors d’une étape. Le plus difficile pour cette équipe reste désormais à conserver sa position de leader de la course.

Le premier Gabonais à avoir franchi la ligne d'arrivée est Geoffrois Ngandamba (45e), suivi du doyen Ghislain Ndong (49e).



Stéphane MASSASSA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.