Tropicale Amissa Bongo 2017 : 4e étape Fougamou-Lambaréné

Les organisateurs invoquent comme raison le transbordement du gros de la caravane cycliste, qui n'a pu être convenablement effectué entre Franceville, Koula-Moutou et Mouila.

JAMAIS, depuis sa mise en place en 2006, la Tropicale Amissa Bongo n’a connu autant de flops. Après le désistement (justifié) des coureurs gabonais, et qui écorne sérieusement la compétition, c’est au tour de la 4e étape, Fougamou-Lambaréné, longue de 114 km, d’être annulée. Au grand dam des populations de Fougamou (chef-lieu du département de Tsamba-Magotsi). Une localité située dans la province de la Ngounié, qui avait déjà abrité un départ (Fougamou-Mouila) en 2012.

Le transbordement du gros des cyclistes et organisateurs n’ayant pas pu se faire convenablement, mercredi, entre Koula-Moutou et Mouila, la caravane, du coup, se trouvait dispersée, hier matin, entre Franceville (Haut-Ogooué), Mouila (Ngounié) et Lambaréné (Moyen-Ogooué). Un véritable cafouillage dommageable pour les « puncheurs » de la Tropicale. Lesquels, à l’instar d’Aristi Gardoki Mikel (Delko Marseille Provence KTM), Tony Hurel (Direct Énergie) et Stanislau Bazhkou (Minsk cycling club) qui, s’activant pour rivaliser d’ardeur, s’étaient déjà distingués lors des étapes précédentes.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.