Trois questions à André Biyogho Poko, international gabonais évoluant à Bordeaux (France)… : ’’ Je n’ai pas peur de la concurrence, surtout quand elle est saine ’’

L’Union : Titulaire indiscutable des Panthères, vous avez, pour des raisons de santé, manqué les deux premiers matches du Gabon comptant pour les éliminatoires de la Can 2015. Comment avez-vous trouvé le match face à l’Angola (1-0) auquel vous avez assisté ?

- André Biyogho Poko  : Mes coéquipiers ont été à la hauteur de l’enjeu. Tous ont été merveilleux. Ce, malgré la sortie prématurée de Frédéric Bulot pour blessure. Ils ont été solidaires dans tous les compartiments. De cette première rencontre, je retiens une chose : nous avons désormais une équipe qui peut aller loin. Il y a du monde un peu partout. Et ceux qui sont sur le banc de touche sont également bons.

Milieu de terrain défensif, n’avez-vous pas peur de la concurrence et à quand votre retour sur les terrains ?

- Pour le premier volet de votre question, eh bien, je n’ai pas peur de la concurrence surtout quand elle est saine. S'agissant de mon état de santé, je tiens à rassurer mes fans que je me porte déjà assez bien. Après un petit souci de santé au sein de mon club, les médecins m’ont donné une indisponibilité de dix jours. Je reprends les entraînements le 11 septembre.

Footballeur professionnel gabonais évoluant en France, quels sont vos ambitions ?

- Je me sens encore bien en France, notamment aux Girondins de Bordeaux où j’apprends encore beaucoup de choses. Toutefois, mon rêve est de disputer le Championnat anglais d'élite (la Premiere league, Ndlr).


Propos recueillis par J.F.M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.