Tournoi King’s Cup : Les Panthères sur le podium

Beaucoup plus conquérants, notamment en première période, les Gabonais ont été nettement meilleurs que lors de leur première sortie contre la Thaïlande. Même si la seconde période était moins enthousiasmante.

AINSI qu’il l’avait promis, Jose Antonio Camacho a procédé à quelques retouches dans tous les secteurs de jeu, à l’exception de la défense où il a fait confiance aux mêmes joueurs que lors du match contre la Thaïlande. C’est-à-dire Appindangoye et Moussavou King dans l’axe, Stevy Nzambé et Lloyd Palun sur les côtés.

En milieu de terrain, Levy Mandinda a pris la place de Martinsson Ngouali, et Assoumou Akue celle de Ulysse Ndong. En attaque, Gaétan Missi Mezu a été préféré à Louis Autchanga.

Toujours dans son traditionnel 4-3-3, qui ressemblait dans l’animation du jeu à un 4-4-2, Jose Camacho a décidé de positionner André Biyogo Poko en milieu droit, Levy Mandinda en milieu tournant et Mario Lemina pour porter les offensives.

Plus frais physiquement, les Gabonais ont développé dans l’ensemble un jeu plaisant, fait de combinaison, alternant le jeu long et le jeu court, notamment en première période, même si les dix premières minutes ont été contrôlées par les Faucons des Emirats arabes unis, malgré tout peu menaçants.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.