Tennis : Manuela Nyonda au club Andrès Gimeno de Barcelone

Détectée en 2011 par Samuel Abessolo Mintogo, entraîneur national, Manuela Nyonda est une Gabonaise âgée de 17 ans, qui évolue depuis trois ans en France.

Après avoir reçu du technicien gabonais les fondamentaux de la discipline, elle a rejoint, en 2014, le club France Sport-études de Paris. Là-bas, notre compatriote a grandi sportivement et remporté plusieurs tournois disputés entre certains clubs parisiens.

Fort de ces résultats, elle évolue en semi-professionnel avec pour classement le quinzième rang. Une place qu'elle occupe depuis un an. En phase ascendante, Manuela Nyonda, qui a, dernièrement, obtenu son baccalauréat S, va rejoindre, le 9 octobre prochain, le club André Gimeno de Barcelone (Espagne). Un centre de formation de haut niveau où elle poursuivra sa formation sport-études pendant deux ans, avec un contrat en autant d'années et renouvelable.

Pour l'accompagner dans ce challenge, l'Etat gabonais vient de lui accorder la subvention réservée aux athlètes de haut niveau. Une bourse qui lui permettra surtout de payer sa formation.

Manuela Nyonda, qui s'est fixée comme objectif de réussir dans le tennis, se rendra, en novembre prochain, à Nairobi (Kenya) pour disputer les internationaux de la ville éponyme.

F-K-O.M

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.