Taekwondo/Elite Academy : Préparation des champions de demain

Loin de leurs illustres devanciers Franck Schummer (médaillé d'or) et de sa petite sœur Florine (parée de bronze), qui s'étaient illustrés à Agadir (Maroc) au Tournoi international du Ramadan, les jeunes pousses du taekwondo Elite academy étaient testées samedi dernier au siège de leur club, basé au centre ELI (English language institute) de Libreville.

Autour du principal instructeur de l'écurie, Me Malekou, et des autres encadreurs, une soixantaine d'enfants, allant de la ceinture blanche à la ceinture bleue, ont été soumis à l'examen du passage de grades. Le second souvent initié pour valider le travail effectué depuis le début de la saison.

Une saison qui, en dehors des sorties internationales de ses combattants phares, a notamment vu la jeune "fabrique" à champions créée en 2012, s'offrir une belle consécration nationale, au sortir de la première édition du Challenge junior du Grand Me Park Sang-Chul. Une compétition réservée aux enfants âgés de 9 à 17 ans, et au cours de laquelle Elite Academy avait terminé au sommet du classement général, grâce à une moisson de cinq médailles d’or, six d'argent et trois de bronze.

Pour Me Malekou, l'objectif est donc de continuer à bien former ses produits, accompagner les plus doués jusqu'à leur maturation. Tout en poursuivant les études, une option importante, aussi bien pour les valeurs sûres que pour les moins forts.



J.A.L



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.