Taekwondo/Comité de normalisation : La commission ad hoc au travail

Les ligues, associations, taekwondoïstes et le Comité national olympique du Gabon (CNOG) ont désigné, lors de la rencontre organisée, samedi, dans la salle de conférence du stade de l'Amitié, les membres de la commission ad hoc et la sous-commission technique.

Cette désignation sonne le début des travaux que le CNOG doit entreprendre, sur injonction de la World taekwondo, pendant six mois, au sein du comité de normalisation, pour ramener le calme dans la famille taekwondoïste et faire voter, au final, le prochain bureau fédéral.

Remise à plat ou sortie de crise, le plan d'action défini par le Comité national olympique apparaît avant tout comme le moyen de faire taire les querelles, et ramener la sérénité dans un milieu habitué aux coups d'éclat. Le président Léon-Louis Folquet a d'ailleurs mis en garde les fauteurs de trouble : « Il n'est plus question de laisser pourrir la situation. Car, chacune de vos actions a des conséquences sur les athlètes qui n'en ont pas besoin. »

La rencontre de samedi dernier a été un avant-goût des difficultés que pourrait connaître la commission ad hoc. La désignation du représentant des ligues a rappelé à tout le monde qu'il y a encore un bicéphalisme au sein de celle de l'Estuaire. La viabilité des ligues et clubs pourrait parasiter le bon déroulement de la mission du CNOG.



Serge A. MOUSSADJI



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.