Taekwondo : Le processus de sortie de crise retardé au Gabon

Taekwondo : Le processus de sortie de crise retardé au Gabon

Il faudra attendre la fin du combat contre le Covid-19 au Gabon pour espérer voir l'aboutissement des travaux du comité ad hoc destiné à la restructuration attendue du taekwondo gabonais, après quatre ans de crise.

Le processus, qui a été relancé le mois écoulé, après de longues semaines de gel lié aux limites du volet financier, restera en effet suspendu à l'évolution de la pandémie. Même si le challenge confié par l'instance mondiale du taekwondo (WTF) au Comité national olympique gabonais (CNOG) était reparti avec les moyens nécessaires pour aller au bout. Aussi bien dans le renouvellement des ligues que pour l'élection du futur bureau directeur de l'entité fédérale

La manne apportée par l’Etat, via le ministère des Sports, devait, après le recensement des clubs et ligues ayant une existence juridique sur l’ensemble du territoire national, et la rédaction des statuts et règlements intérieurs des ligues et de la fédération, aider à atteindre les différents objectifs. 

Mais le Covid-19 a freiné la dynamique impulsée avec la participation des principales représentations nationales du taekwondo.

Il faudra donc entrevoir plus loin que le mois de juin, période butoir préalable, pour connaître l'issue du travail préparatoire et l'équipe fédérale qui succèdera à celle dirigée par Me Augustin Mouinga Ondeme.



J.A.L



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.