Subvention du National-Foot : trois clubs à jour

Subvention du National-Foot : trois clubs à jour

Le 24 juillet dernier, le ministre des Sports, Franck Nguéma, dans un courrier adressé au président de la Ligue nationale de football (Linaf), demandait à ce dernier de communiquer à ses services les "justificatifs des dépenses des fonds qui ont été alloués à votre compétition, par des paiements du Trésor public, à hauteur de 519 943 657 francs".

Ajoutant : "Je sais pouvoir compter sur votre diligente collaboration pour nous transmettre tous les justificatifs détaillés de la Linaf et de tous les clubs de D1 et D2 afin de permettre la reddition des comptes dans les meilleurs délais."

Deux mois plus tard, il s'avère que sur les 24 clubs de première (14) et deuxième division (10), seuls Mangasport, CF Mounana, et récemment Bouenguidi Sports ont pu fournir tous les justificatifs. Ils ont, par conséquent, reçu, de la part du contrôleur budgétaire du ministère des Sports, leurs certificats de conformité.

Cette situation a fait réagir, notamment, une source proche du ministère des Sports, qui a du mal à expliquer cette situation : "Sur 24 clubs, nous ne comprenons pas pourquoi seules trois formations sont à jour. Cela ne s'explique pas. Dans la mesure où il s'agit de justifier l'argent du contribuable. L'obligation de rendre des comptes est désormais un impératif. Et pour la reprise du National-Foot, nous allons attendre les justificatifs de la subvention de la saison dernière. C'est l'un des préalables, avec la réforme du championnat tant souhaité par le président de la Ligue nationale de football", a souligné la source.

La question qui se pose alors est de savoir pourquoi les autres clubs de D1 et D2 ont du mal à justifier l'utilisation de la subvention de l'État.



Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.