Stades : l'entretien prévu dans la loi de finances rectificative

Stades : l'entretien prévu dans la loi de finances rectificative

La maintenance des infrastructures sportives héritées des deux Coupes d'Afrique des nations de football organisées par notre pays en 2012 et 2017, bénéficie désormais d'une ligne dans le budget de l'État pour sa prise en charge.

Et ce, depuis la dissolution en février 2019 de l'Agence nationale de gestion et d'exploitation des infrastructures sportives et culturelles (Anageisc). L'annonce en a été faite à "L'Union" par le ministre des Sports, Franck Nguéma.

"Les quatre stades de compétition et sept stades annexes ont obtenu un budget d'entretien et de maintenance dans la nouvelle Loi de finances rectificative. Nous allons pouvoir ainsi sortir de ce cycle infernal et garder nos infrastructures sportives en bon état", explique Franck Nguéma. Pour lui, le principe budgétaire étant déjà acquis, "les budgets seront débloqués après le vote par l'Assemblée nationale de la Loi de finances rectificative, au plus tard à la fin de ce mois de juin 2020".

Le membre du gouvernement a profité de l'occasion pour rendre un vibrant hommage au président de la République, étant donné que sans son implication personnelle, le financement desdites structures aurait été renvoyé aux calendes grecques. "Sans l'implication personnelle du président de la République, la prise de conscience des financiers publics aurait été difficile. Le chef de l'État, à qui j'avais fait un état des lieux au cours d'une audience consacrée, entre autres, à l'entretien de nos stades, avait pris la mesure de l'état de dégradation avancée de nos infrastructures sportives. Au sortir de cette rencontre, il avait décidé de nous soutenir. Ce qui est fait aujourd'hui", explique le patron du sport gabonais.



Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.