Soudan du Sud-Gabon (0-1) : André Biyogo Poko en sauveur

Son but à la 49e minute permet non seulement aux Panthères du Gabon de sortir du bourbier sud-soudanais, mais également de rêver encore de la Coupe d'Afrique organisée l'an prochain au Cameroun.

A écouter joueurs et membres du staff technique gabonais, les Panthères, qui voulaient revenir de Juba avec les trois points de la victoire, devaient affronter au moins trois adversaires. A savoir la forte température qui sévit depuis plusieurs jours sur la capitale sud-soudanaise, le terrain qui était à la limite du convenable, les Bright Stars et leur bouillant public.

Les Panthères cependant mettent du temps à entrer dans le match. Acceptent de laisser le ballon pendant les premières minutes à leurs adversaires. Si la présence d'Axel Meye Me Ndong est consécutive au départ de Pierre-Emerick Aubameyang de la tanière, les entrées de Levy Madinda (à la place de Mario Lemina laissé sur le banc) et de Samson Mbingui (pour Gaetan Missi Mezui) répondent plutôt à un choix personnel du sélectionneur national.

Denis Bouanga, pourtant flamboyant au match aller, doit cette fois-ci affronter le manque de réussite. Bien que ne parvenant pas à régler la mire sur les balles arrêtées, il est néanmoins impliqué sur ce qui suit à la 49e minute. Sur un nouveau corner cafouillé, Biyogo Poko, qui passait par là, ne se fait pas prier pour endosser le rôle du buteur. Surtout qu'Axel Meye Me Ndong est d'une incroyable maladresse.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.