Rugby / Championnat national : 16e journée

Igor Ngouambila et les siens ont réalisé un grand coup samedi dernier, au stade de la Setrag d’Owendo, en renversant le Vautour XV rugby, équipe des Forces de police nationale, pour l’unique rencontre de la 16e journée du championnat national.

Au terme de ce match du bas de tableau, le score est salé et sans appel en faveur du RCG (21-7), qui tient sa revanche, après s'être incliné au match-aller face à sa victime du jour (18-10, 2e journée).

Pourtant, à l’entame de cette partie, personne ne vendait cher la peau du Racing club du Gabon (RCG). Une équipe qui n’avait jamais connu de victoire depuis le début de la saison, après neuf matchs disputés. Alors que son adversaire a plié l'échine à huit reprises, avec une victoire à son actif après huit matches disputés et cherchait, ainsi, sa deuxième victoire de la saison.

Nonobstant ces statistiques, légèrement à l’avantage des policiers, André Fouda Youdom, leur entraîneur, affichait une sérénité et une confiance en ses troupes, avant le coup d’envoi de cette partie. Son homologue, Igor Ngouambila, était plutôt prudent.

La sérénité affichée par M. Fouda et les siens sera d’abord refroidie au match à VII, largement remporté par le RCG (22-0). Ensuite, les hommes de Ngouabila réaliseront la même performance à la rencontre à XV (21-7). Au grand désarroi de Fouda Youdom.

F-K-O.M

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.