''Restart'' : affaire compliquée pour Chris Silva Obame

''Restart'' : affaire compliquée pour Chris Silva Obame

Avec huit matchs à disputer pour boucler la saison régulière, puis les play-offs pour lesquels Miami Heat était quasiment qualifié avant l'interruption de la saison, suite à la crise sanitaire causée par le nouveau coronavirus, Chris Silva Obame avait une palpitante fin de saison en perspective.

Mais depuis la reprise de la NBA le 30 juillet dernier et une sortie contre Denver Nuggets, le 1er août, l'arrière gabonais vit un ''restart'' difficile.

Avant la confrontation contre Indiana Pacers, demain dans la bulle d'Orlando, il ne compte en effet qu'une seule minute de jeu et un rebond pris. C'était le 6 août lors du revers devant Milwaukee Bucks (116-130). Puis, le néant.

L'entraîneur Erik Spoelstra préparant déjà le premier tour des Play-offs où Miami Heat aura une belle carte à jouer, les trois dernières sorties de la saison régulière qui s'achève le samedi 15 août seront donc une sorte de répétition générale.

Et certainement une indication définitive du rôle qui sera dévolu à l'ancien joueur de South Carolina qui, avant la longue coupure, avait au compteur 41 matchs disputés (sur 65 possibles) et des statistiques perfectibles en moyenne par match (2 9 points, 2,7 rebonds, 0,5 passe décisive, 0,2 interception, 0,4 block, 62,3% de réussite aux tirs et 7,5 minutes de jeu),

L'intensité des combats étant d'un niveau encore plus élevé durant les Play-offs, la gestion des matchs plus rigoureuse et la concurrence interne féroce, le ''rookie'' gabonais de 23 ans ne fera clairement pas partie des premières options chez les Floridiens.



James Angelo LOUNDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.