Rémunération : La Fifa va salarier les arbitres africains 

Rémunération : La Fifa va salarier les arbitres africains 

Depuis de nombreuses années, les arbitres africains, pas tous heureusement, ont constitué un véritable frein à la progression du football continental. Ainsi, plusieurs équipes et nations, avec la complicité de ces "loups", ont remporté des titres, des victoires, en réalité immérités, au détriment de valeureuses équipes.

C'est le cas, notamment, du Mauricien Seechurn Rajindrapasard, qui avait officié lors du match Togo-Gabon (2-1), comptant pour la dernière rencontre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations Afrique du Sud 2013. Au stade de Kegue, à Lomé, cet homme avait volontairement fermé les yeux sur une faute dangereuse, en pleine surface de réparation, commise contre Éric Mouloungui, alors que l'intégrité physique du joueur gabonais avait été mise à rude épreuve. 

Loin de se reposer, il avait accordé, lors de la Can-2015, un penalty totalement imaginaire à la Guinée Équatoriale (90e), menée 0-1 par la Tunisie, aux quarts de finale.

Lasse du comportement déviant de cet arbitre, la Confédération africaine de football (Caf) s'était trouvée dans l'obligation de le suspendre durant six mois. Depuis ce feuilleton, l’homme n'a plus été aperçu sur les stades.

Ainsi donc, pour mettre un terme à cette situation, le président de la Fédération internationale de football association (Fifa), Gianni Infantino, de passage jeudi dernier à Lumubashi, pour les 80 ans du TP Mazembe, a indiqué qu'il souhaitait professionnaliser l'arbitrage africain.

" On va prendre les meilleurs arbitres africains et les salarier. On va dépolitiser, professionnaliser l'arbitrage africain ", a-t-il fait savoir.



Willy NDONG 



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.