Pierrick Moulin  : "A Tokyo, je n'ai rien à perdre mais tout à gagner"

Pierrick Moulin  : "A Tokyo, je n'ai rien à perdre mais tout à gagner"

Âgée  de 20 ans, la sprinteuse gabonaise participe pour la première fois de sa jeune carrière aux Jeux olympiques. À Tokyo, notre compatriote, qui prépare déjà les JO de Paris 2024, selon ses dires, n'ira pas en victime expiatoire. Bien au contraire ! Elle compte tout donner pour ne pas avoir de regrets. Sachant bien que les meilleures sprinteuses mondiales seront de la partie.

• L'Union : Pierrick Moulin, comment avez-vous obtenu votre qualification pour les Jeux olympiques qui auront lieu du 30 juillet au 8 août 2021 à Tokyo au Japon ?

-Pierrick Moulin : Je me suis qualifiée en prouvant au Comité olympique gabonais que j'étais capable d'accrocher les grandes sprinteuses et être à la hauteur de certains événements. L'année dernière mon chrono sur 100 m était de 11.90. Et cette année je suis à 11. 78. Je suis jeune avec une grosse marge de progression. C'est ce qui fera sans doute la différence dans les prochaines années. Les minima étant dans la "poche", je suis donc qualifiée pour les JO. Une première pour moi.

À quelques semaines de cette compétition, quel a été votre programme de préparation en France où vous résidez ?

Avec ma coach nous avons mis en place un plan de travail sur quatre ans. Il y avait d'abord les Championnats d'Afrique d'athlétisme, puis le Championnat de France Élite et enfin les JO. Malgré l'annulation des Championnats d'Afrique, nous avons maintenu notre programme de préparation intensif. Nous allons aborder avec sérénité les Championnats de France Élite avant d'attaquer Tokyo. L'objectif étant d’être au Top au Japon.

Vous allez à Tokyo pour apprendre ou pour faire de la figuration ?

Je vais à Tokyo, non pas pour faire de la figuration, mais pour engranger de l'expérience. J'ai 20 ans, j'ai une grosse marge de progression et je ne compte donc pas aller faire de la figuration. Dans mon programme initial, il était question de préparer les JO de Paris-2024. Mais Tokyo est arrivé avant, je reste donc focus sur cette compétition. À dire vrai, à Tokyo, je n'ai rien à perdre mais tout à gagner. Mon premier objectif sera d'abord de passer le premier tour et après on verra. Tout peut arriver. Pour ma part je vise la demi-finale. Et donnons-nous rendez-vous à Tokyo pour vivre cela.



Entretien réalisé par Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.