Patrice Neveu : "La relève se fera progressivement et tout naturellement"

Patrice Neveu : "La relève se fera progressivement et tout naturellement"

l'Union. La situation sanitaire qui prévaut actuellement dans notre pays et ailleurs a des répercussions considérables sur votre programme de travail. Quelle est l'ampleur des dégâts ?

Patrice Neveu : C’est certain que la pandémie de coronavirus a des répercussions sur mon programme de travail. Déjà, avant cette situation, j'étais en train de monter une équipe nationale de joueurs locaux. Les footballeurs qui allaient être sélectionnés auraient intégré progressivement l'équipe fanion. C'était en quelque sorte l'antichambre des Panthères A. Du fait de cette pandémie, ce travail, malheureusement, a été remis à plus tard. Pis, dans le cadre des accords que nous avons avec plusieurs clubs en Europe, notamment en France, j'ai repéré deux jeunes attaquants issus de notre championnat, afin qu'ils aillent passer des essais.

Comment appréciez-vous la décision de la Fédération gabonaise de football de ne pas arrêter le championnat ?

À travers le monde, plusieurs pays ont décidé d'arrêter le championnat. D'autres non. La France a fait le choix, à mon avis, d'arrêter ses compétitions un peu hâtivement. L'Allemagne, l'Espagne… ont décidé de poursuivre. Sur le continent, il en est de même. Au Gabon, je crois savoir, selon l'évolution ou pas de la pandémie, qu'une décision définitive sera prise dans quelques semaines. Si l'on décide de poursuivre le championnat, qu'il commence très vite et qu'il aille à terme. Si l'on arrête, que la date de la nouvelle saison soit immédiatement connue. C'est cela ma préoccupation.

La moyenne d'âge des joueurs de notre sélection est de 28 ans. Pierre-Emerick Aubameyang a aujourd'hui 31 ans, Ecuelé Manga, 32… Pensez-vous déjà à la relève ?

Mon principal objectif reste la qualification des Panthères pour la prochaine Coupe d'Afrique des nations. Actuellement, nous avons une ossature qui nous donne satisfaction. Nous n'allons pas l'effacer brutalement. C'est évident ! La relève se fera progressivement et tout naturellement. Il y a de jeunes Gabonais qui intégreront progressivement la sélection. C'est le cas, notamment, de Ulrick-Brad Eneme Ella d'Amiens, Cameron Djassougue Mpouho de Sochaux, Sidney Obissa de l'AC Ajaccio…



Propos recueillis par Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.