Panthères du Gabon : Didier Ovono Ebang : une fébrilité inquiétante.

Le dernier rempart des Panthères gabonaises Didier qui a rendu d'éminents services à notre équipe nationale, devient sénateur. Il est temps qu’il cède la place à ses cadets afin de sortir tête haute.

Loin de nous l’idée de mettre en doute sa loyauté, sa fidélité et son amour pour les Panthères, l’équipe nationale du Gabon de football. Un Onze national au sein duquel nul ne peut lui contester son statut de leader. Pour ses détracteurs, cette constance dans la cage des Panthères peut se mettre sur le compte, entre autres, des primes. Réalité ou simple médisance à l’endroit du gardien de but Didier Ovono Ebang ? C’est selon !

Toujours est-il que le dernier rempart des Panthères gabonaises, matches après matches et compétitions après compétitions, souffle tantôt le chaud, tantôt, le froid. Une constance constatée dans sa production non seulement à Khartoum (Soudan) mais aussi à Limbé (Cameroun).

« Didier qui a rendu d'éminents services à notre équipe nationale, devient sénateur. Il est temps qu’il cède la place à ses cadets afin de sortir tête haute », a déclaré un confrère.

A moins de cinq mois de la coupe d’Afrique des nations (Can) 2017 au Gabon, l’alternance au cours des prochaines rencontres de préparation, est souhaitable au poste ingrat de gardien de but.


MIKOLO-MIKOLO


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.