Omnisports : Rencontre entre la tutelle et les structures sportives

Le rendez-vous du Radisson-Blu de Libreville mardi dernier, entre la tutelle et les structures sportives nationales, a été salutaire.

Mais il a ressemblé à un fourre-tout, certains présidents fédéraux s'étant retrouvés face à leurs détracteurs. Quelques-uns, sans vergogne, se sont même présentés au nouveau ministre des Sports, Mathias Otounga Ossibadjouo. Et les plus ridicules sont surtout les dissidents de la petite reine gabonaise. Sans aucune gêne, ils ont fait fi de leur récente humiliation d'Abidjan lors du 2e congrès de l'Union francophone de cyclisme.

Le spectacle désolant constaté à l'hôtel Radisson-Blu est voulu et entretenu. D'aucuns pointent du doigt les services techniques du département des Sports, qui adorent se poser en adeptes de la loi de la jungle. Car une rencontre d'une telle envergure, préparée, ne peut concerner que les dirigeants ayant reçu officiellement des invitations. Comment peut-on accepter la présence, dans la salle, des intrus à une importante rencontre comme celle de mardi dernier ?

Pour certains observateurs, c'est souvent à dessein que les techniciens du ministère des Sports procèdent ainsi. Probablement pour mettre souvent en difficulté chaque « locataire d'Oloumi ».

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.