Omnisports : La réorganisation de la zone 4

Le non-respect de l'heure initiale (9 h 00) par les autorités compétentes locales, est à l'origine du lancement tardif (10 h 20) de l'ouverture officielle de la 1re réunion de haut niveau de l'organisation régionale antidopage (ORAD) zone 4.

Hier à l'hôtel Radisson de Libreville. Où, les participants, certes piaffant d'impatience, ont néanmoins gardé leur bonne humeur et leur enthousiasme. Car comme l'a souligné dans son intervention Rodney Swigelaar (directeur du bureau régional africain de l'agence mondiale antidopage), ces assises, qui s'achèvent aujourd'hui, sont d'une importance capitale.

Il faudrait, en effet, qu'au sortir de ce rendez-vous du donner et du recevoir, « notre organisation sous-régionale retrouve une réelle vigueur et participe à la promotion d'un sport sain et sans dopage », comme l'a souhaité le ministre d'Etat gabonais en charge de Sports, Alain-CLaude Bilie-By-Nze.

Lequel, s'exprimant sur les missions de l'Orad zone 4, a expliqué que cette « structure encourage les gouvernements et les comités nationaux olympiques à mettre en commun leurs ressources en vue de lutter efficacement contre le dopage dans le sport sous toutes ses formes ».





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.