Omnisports : La Direction générale des écoles rafle presque tout

Fini le Challenge du commandant en chef de la Gendarmerie nationale (2e édition). C'était vendredi dernier, au stade de Gros-Bouquet.

Les hostilités de cette 2e édition ont démarré la veille avec les éliminatoires regroupant plusieurs disciplines collectives (football, volley-ball, tir à la corde), individuelles (athlétisme, 8 km, 5 km, 3 km, 100 m, relais 4x100 m). Et les démonstrations des sports de combats (tonfa, escrime, karaté).

Ces épreuves se sont disputées en présence, entre autres, du Cochef de la Gendarmerie nationale, parrain de la compétition, le général d'armée Jean Ekoua. Et du secrétaire général du ministère de la Défense nationale, le vice-amiral d'escadre Gabriel Maly-Odjouah. Sans oublier le général d'armée Grégoire Kouna (GR), le général de division Mapangou Moussodou (Police), le général Robert Ontala (Douanes gabonaises), le général d'armée Olame (Forces armées gabonaises), ainsi que des invités de marque. Ce vénérable public a assisté à la domination des athlètes de la Direction générale des écoles (DGE), qui ont presque tout raflé.

S'adressant à cette occasion aux différents compétiteurs, Jean Ekoua a dit : “Chers sportifs, au terme de ces deux journées, vous venez encore, comme à la précédente édition, de faire la démonstration parfaite de l'esprit de cohésion et de convivialité qui sont des valeurs fondamentales prônées par le sport. Je vous en félicite et vous exhorte à maintenir la pratique de l'activité sportive au sein de vos unités."



PSNB



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.