National-Foot : Linaf et ministère des Sports à l’heure des comptes

National-Foot : Linaf et ministère des Sports à l’heure des comptes

La Fédération gabonaise de football a mis un terme au National-Foot, édition 2019-2020, le 9 juillet dernier. Ce qui est loin d’être le cas pour plusieurs autres aspects de cette saison. Notamment celui des finances.

Maintenant que la saison a été clôturée et validée, le ministre des Sports, Franck Nguema, en sa qualité de premier responsable de la tutelle, veut voir clair dans l’utilisation de l’enveloppe destinée à l'organisation des championnats de D1 et D2.

C’est le sens du courrier adressé lundi dernier par ce dernier au président de la Ligue nationale de football (Linaf). Une correspondance portant en objet, "la demande des justificatifs d’utilisation de la subvention du National-Foot 2019-2020". Une subvention de l’État via l’entreprise publique Gabon Oil Compagny (GOC), arrêtée cette saison à la somme de 1 milliard 257 millions 261 mille 500 francs. Et dont, seulement, 519 millions 943 mille 657 francs ont été mis, jusqu’ici, à la disposition des bénéficiaires que sont la Linaf et les clubs.

Du côté de la Ligue nationale de football, on n’a pas tardé à réagir. En effet, dans un courrier, le président de ladite entité sportive, Brice Mbika Ndjambou, a saisi l’agent comptable du ministère des Sports afin de mettre à la disposition de la Linaf un certain nombre de documents comptables justificatifs de cette partie de la subvention qualifiée par ailleurs, de première tranche. Entre autres, les copies de tous les mandats de paiements destinés à la Linaf, avec l’ensemble des factures et les bordereaux ; les quittances des paiements effectués ; le swift en provenance de la banque créditrice ; le swift qui approvisionne le compte CDC de la Linaf.



Stéphane MASSASSA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.