National-Foot : Le Stade Mandji attend toujours sa première victoire

National-Foot : Le Stade Mandji attend toujours sa première victoire

Les insulaires ont été contraints au partage des points par le FC 105. Score final : 0-0.

Après deux sorties infructueuses, dont un nul à Bitam (0-0) face à l'USB, et une défaite concédée à Lambaréné (1-0) contre l'AS Pélican, les supporters de Mandji croyaient à un sursaut d'orgueil de leur équipe samedi au stade Pierre-Claver-Divunguy de Port-Gentil, face au FC 105, dans le cadre de la troisième journée de l'épreuve, poule B.

Il n'en fut rien, cette opposition s'étant soldée par un bien triste match nul (0-0). Et comme à Lambaréné, la journée précédente, le Stade Mandji s'est créé de nombreuses occasions sans les concrétiser.

Même si ce sont les visiteurs qui donnent le ton avec deux occasions nettes gâchées par Astrid Bibang (8e) et Ango Bisso (15e). Les locaux réagissent par Jesse Manfoumbi, qui manque le cadre à trois reprises (17e, 22e et 26e), avant que le capitaine Éric Ilamba n'échoue lamentablement devant Didier Nguema, le portier du FC 105 (35e). Mais le FC 105 non plus ne parviendra à ouvrir la marque. Ce n'est pourtant pas les actions nettes qui auront fait défaut. D'abord par Bongolo qui se fait ravir le cuir par Antoine Nkoghe (20e), puis par Christ Obame, qui trouve le portier du Stade Mandji, Ruud Tsoumou sur de bons appuis (29e). Mi-temps : 0-0.



Jean-Paulin ALLOGO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.