National-Foot : 12e journée/CMS-Akanda FC

Dans une rencontre qui comptait pour la troisième place, CMS et Akanda savaient bien, dimanche dernier au stade Idriss-Ngari, que la seule issue favorable était une victoire.

Et de toute évidence, seuls les Akandais semblaient en être conscients. Jamais les Cémésiens n'ont paru être en mesure de bousculer sérieusement leurs adversaires lors de cette rencontre dominicale.

Au bout des 90 minutes, l'AO CMS a donné une véritable leçon de football à tout le monde : il faut savoir être généreux, à son corps défendant, pour que le public puisse repartir satisfait du stade. A défaut d'un beau match, les spectateurs ont au moins eu droit à trois buts. Tout comme ils ont compris que cela provenait d'un élan de générosité surprenant des Cémésiens, qui ont offert sur un plateau des situations dangereuses - pour eux-mêmes - aux Akandais.

Ainsi, à la 3e minute, Ruch Mbouogho, après avoir éliminé le latéral gauche du CMS, Romuald Okili, tente un centre. Bien qu'anodin, celui-ci finit néanmoins au fond des filets, suite à une erreur d'appréciation et une grosse faute de main du portier cémésien Poncy Ondzigui. 0-1 pour Akanda FC.

De ce coup du sort, les poulains de Sosthène Yala ne se remettront jamais. Au point que les minutes suivantes dévoileront un jeu insuffisant et stéréotypé, indigne d'une formation qui souhaite figurer dans le haut du tableau.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.