National-Foot 1 : Les Stadistes confirment leur regain

LE Stade Mandji réussit la passe de deux et prolonge sa série d’invincibilité. Vainqueur méritoire de l’Union Sportive d’Oyem (2 – 1), le club de Port-Gentil a enregistré, hier, sa deuxième victoire de rang. Une première dans le National-Foot 1 2015-2016, où Pharel Mounguengui et ses partenaires sont désormais à six matches sans concéder de revers. Quatre matches nuls et deux victoires qui ont donné une vraie bouffée d’oxygène aux Stadistes, qui occupent désormais une confortable septième place (20 points), à cinq longueurs de la zone rouge où la formation de la mairie de Port-Gentil fut longtemps plongé lors de la phase aller.

Après Frédérick Owara Koné, buteur providentiel contre le FC 105 (1 – 1) et Missile FC (1 – 0), Nicaise Ondeno et son adjoint Alain Mandrault ont pu se réjouir de l’efficacité retrouvée de Junior Mensah Ellesah.

Auteur d’un doublé, l’attaquant ghanéen a inscrit ses huitième et neuvième buts de la saison. Deux réalisations aidées par le manque de réactivité de Georges Obame, le dernier rempart que le coach Brice Makaya a, une fois de plus, préféré à Jean Ango Ango, le titulaire de la première partie d’un championnat qui se complique pour les Oyemois.



James Angelo LOUNDOU


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.