Natation/Championnats nationaux féminins et masculins 2019 : Trois records tombent

Une distance (50 mètres), quatre types de courses (Papillon, Dos, Brasse, Nage libre et Relais), un bassin (Prytanée de Baraka), soixante-dix nageurs (pensionnaires des clubs des ligues de l'Estuaire et de l'Ogooué-Maritime) et trois records nationaux battus chez les filles. Ainsi pourraient se résumer les championnats nationaux masculins et féminins 2019 organisés par la Fédération gabonaise de natation (Fegana), dimanche 2 mai dernier à Libreville.

A la faveur d'une compétition se déroulant sous une belle météo, deux jeunes athlètes sont entrés dans l'Histoire. En l'occurrence Aya Girard De Langlade Mpali et Sarah Faith Ghitou Biveghet. Âgée de 14 ans, la première, qui est un grand espoir de la natation féminine gabonaise, a amélioré les records du 50 mètres Nage libre et celui du 50 mètres Papillon dont elle était déjà la détentrice. Le premier record de 35 secondes 52 centièmes a été ramené à 34 secondes 38 centièmes. Tandis que le second est passé de 43 secondes 66 centièmes à 40' 98''.

Une sensible amélioration sur ses précédents temps de passage, mais qui n'a toutefois pu éviter à la nageuse du club Poseidon de Libreville, la perte de son troisième record, sur 50 mètres Brasse (46' 90''), que lui a ravi Sara Faith Ghitou Biveghet, valeur montante de l'écurie Tritons du Gabon basée à Port-Gentil, avec plus de deux secondes d'avance (44' 25'').

Dans le tableau masculin, le niveau général a été bon dans l'ensemble. Même s'il n'y a eu aucun record battu.



J.A.L



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.