Manime : Une incongruité dans le cimetière des éléphants

Manime : Une incongruité dans le cimetière des éléphants

Le match de lancement du championnat de la Ligue de l'Estuaire 2019-2020 au stade de Nzeng-Ayong a confirmé une tendance en filigrane depuis deux saisons. Des joueurs ayant fait le bonheur de bon nombre des clubs de première division au Gabon ou ailleurs, viennent y jeter leurs derniers feux. Ce qui est tout à fait compréhensible pour des éléments au crépuscule de leur carrière.

Dans ce "cimetière des éléphants", le match entre les ambitieuses Académie Club de Libreville (ACL) et Académie des pépites d'or (APO) a laissé plusieurs observateurs circonspects. Pas tant du fait de voir évoluer avec la première formation susmentionnée les trentenaires Philippe Ebonde Ebongue (ex-Astres de Douala, US Bitam, Missile FC et Lozosport) et le milieu de terrain Robert Nsimba (passé notamment par le CF Mounana et le FC 105). Mais plutôt de revoir le milieu de terrain Gaylor Phass Nkouendi évoluer à un niveau nullement en phase avec la progression attendue d'un récent international U17 et U20 gabonais.

Pire, d'assister à une sorte de grandeur décadence de Michel Stéphane Manime, champion du Gabon avec l'AO CMS au mois de mai dernier, et désormais capitaine de l'APO.

Le président du club, par ailleurs ''scout'' (agent des joueurs), a eu beau expliquer que l'ancien meneur de jeu cémésien et d'Adouma FC n'est avec les ''Académiciens'' que le temps de lui trouver un point de chute crédible à l'étranger, l'image passe très mal.



James Angelo LOUNDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.