Karaté/10e Championnat d'Afrique centrale : Le Gabon perd pied à Kinshasa

Détrôné par un Cameroun impressionnant de puissance et de sérénité, notre pays repart de Kinshasa sans une seule médaille d'or. Le comble.

LA deuxième journée de la 10e édition du championnat d'Afrique centrale de karaté "Kinshasa 2015" a été à l'image de la première vendredi. Simplement mauvaise. Non parce qu'aucune médaille n'a été décernée aux karatékas gabonais, mais parce que l'or tant souhaité par la Fédération gabonaise de karaté-do et arts martiaux affinitaires (Fégakama) et son staff technique n'a pas été décroché en deux jours de compétition.

Lors des kumité (combat entre deux personnes) et les kata (présentation des différentes techniques inhérentes à cette discipline) du vendredi 26 juin, seulement trois breloques d'argent et cinq de bronze avaient été obtenues. Après le passage, tant souhaité, des équipes hommes et dames de kata et de kumité, seulement trois médailles de bronze ont été obtenues. Au grand désespoir des responsables du karaté gabonais, qui ne décolèrent pas depuis la fin de la compétition samedi 27 juin. Notamment à cause de la quatrième place du Gabon au classement général.

Pour mémoire, six pays participaient à cet événement sportif : le Gabon, le Cameroun, le Tchad, le Congo-Brazzaville, la République centrafricaine et la RD Congo, hôte de la compétition.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.