Judo : L’ASSCTG au sommet

C’est dans un gymnase de l’ASSCTG qui a fait le plein, et revêtu son plus bel écrin qu’a eu lieu, samedi 8 juin, la 6e édition du tournoi international de judo de la ville de Port-Gentil. Une épreuve d’un niveau jugé relevé, enlevée par l’ASSCTG.

Dix huit clubs engagés, près de 100 athlètes, en provenance de Libreville, Moanda, Douala au Cameroun et, bien entendu, Port-Gentil, ont offert au public qui a fait le déplacement, un spectacle d’excellente facture.

D’un point de vue sportif, cette 6e édition a vu la confirmation de la suprématie actuelle de l’Ecole de judo de l’ASSCTG (vainqueur largement au classement des médailles) et, plus généralement, du judo porgentillais. Patrick Andandhaodou, le secrétaire général de la Ligue provinciale, s’en est réjoui, lors de son discours inaugural : "Depuis près de 5 ans, la ligue suit et encadre avec de modestes moyens un groupe de jeunes d’où émergent, progressivement, des athlètes qui s’affirment déjà sur le plan international." Il a dit sa conviction que le tournoi est la vitrine de ce travail en profondeur de la ligue provinciale.

Les jeunes Cauvin de Ranine et Nkero de l’ASSCTG de Port-Gentil, qui dominent la catégorie des -60 kg depuis près de 2 ans (et qui ont failli se retrouver face à face en finale des championnats d’Afrique Juniors il y a un mois à Dakar), ont encore offert un affrontement de haut niveau à l’assistance en quart de finale, allant une nouvelle fois au golden score (prolongations en judo).



RAD



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.