Journée olympique, hier au stade de l'Amitié : Beaucoup de jeux et d'échanges

A l'instar d'autres CNO à travers le monde, le Comité national olympique gabonais (CNOG), en "communion de cœur et d'esprit à la gloire de l'olympisme et révélateur des talents", a organisé la « Journée olympique ». Un rendez-vous sportif qui, placé sous le triptyque « bouger, apprendre, découvrir », a vu la participation de nombreux élèves de Gros-Bouquet-II.

Le lancer de poids, le football, la course des aveugles, le tir à la corde, le saut en longueur, la course en sac et autre course de haies font partie des seize ateliers retenus pour faire vivre les bambins pendant les quatre heures de jeu. A la grande satisfaction, entre autres, du président du CNOG, Léon-Louis Folquet.

Ce dernier, « heureux de se retrouver avec ces jeunes venus des différents quartiers de Libreville et d'Owendo », a partagé sa vision et sa joie avec le ministre d'Etat, ministre en charge des Sports, Alain Claude Bilié By Nzé. Lequel, après avoir visité le siège du CNOG, écouté l'hymne du CIO et celui du Gabon (la Concorde) avant de recevoir l'insigne du mouvement olympique gabonais, a déclaré « ouverte la journée olympique ».

Le membre du gouvernement a profité de l'occasion pour transmettre solennellement au président du CNOG le drapeau du Gabon, en prévision des prochains Jeux africains de la jeunesse en Algérie.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.