Handball/40e Championnat d’Afrique des clubs champions/Bilan de Phœnix : La moisson de l’inconstance

Peu efficace en attaque et pas assez rigoureux en défense, le club gabonais, malgré un bon effectif, n’a pas pu franchir le palier escompté cette année.

LA 40e édition du Championnat d’Afrique des clubs champions (CACC) de handball s’est achevée, dimanche dernier, avec les finales dame et masculine disputées au Palais des sports d’Abidjan, là où elle a officiellement commencé le 19 du mois finissant. Une compétition à laquelle la section homme de Phœnix du Gabon a pris part.

L’heure étant maintenant au bilan pour toutes les écuries participantes, celui du Primeiro de Agosto d’Angola est positif, chez les dames. En finale, les protégées de Soubak Morten Roneklint ont dominé leurs compatriotes et rivales historiques du Petro Atletico de Luanda (25-21). S’adjugeant ainsi une cinquième couronne continentale consécutive après celles de 2014, 2015, 2016 et 2017. Et privant son adversaire d’un vingtième titre après lequel il court depuis 2013.

Chez les hommes, le club égyptien du Zamalek a lui aussi quitté la Côte d’Ivoire avec le sourire. Il a battu l’autre club venu du Caire et ennemi héréditaire, Al Ahly (27-25) et succède à lui-même.

Quid du résultat de l'unique représentant gabonais ?

TROP D’INSUFFISANCES

Avant le coup d'envoi du tournoi, Phœnix nourrissait l’ambition d’intégrer enfin le dernier carré continental. Il en avait la possibilité, au regard du niveau des adversaires qu’il a affrontés. Mais il n’y est pas parvenu.

Comme l’an dernier, le champion du Gabon a calé en quarts de finale. Cette fois contre le Groupement sportif des pétroliers (GSP) d’Algérie, qui l’a battu 24 à 20.

Cette défaite est évidemment la plus douloureuse. Non seulement parce qu’elle l’empêche de réaliser son rêve, mais surtout parce que l’on n’a finalement pas senti en Phœnix une formation qui se battait pour atte...



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.