Handball : Stade Mandji, une claque bienfaitrice

POUR le premier de leurs trois matches de retard du championnat national semi-professionnel, Phœnix et le Stade Mandji ont connu des fortunes diverses, samedi soir, au gymnase du Prytanée de Libreville.

Le premier, qui affrontait Salinas, a réussi sa performance la plus aboutie depuis le coup d’envoi de la compétition ; alors que le second, opposé à Seniors Academy, a subi son premier revers.

Renforcé par le retour de Yorick Aubyang Milama, revenu du Maroc où il évoluait jusqu’au terme de la saison locale, le club librevillois a victorieusement lancé le duel du jour, qui mettait aux prises deux formations de la capitale politique à ceux de la capitale économique du Gabon.

Auteur de cinq buts, le joueur dont la qualification a fait grincer quelques dents chez les adversaires, a été l’un des principaux artisans de la brillante victoire (31-19) sur le leader de la compétition.

Surpris par l'intensité imprimée par les Académiciens dès l'entame des hostilités, les Stadistes, malgré une entame prometteuse (3 – 0 après 5 minutes de jeu) ne reverront jamais la lumière.

Sous la houlette d'un saignant Ousmane Camara (6 réalisations), la formation librevilloise fera la course en tête durant le reste de la partie. Administrant au Stade Mandji son premier revers de la saison et, comme l'a reconnu son entraîneur Jean-Pierre Etoughe, une claque bienfaitrice pour la suite du championnat.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.