Handball : Les Librevillois forcent la décision dans le money-time

Phoenix était pourtant prévenu de ce que, pour remporter un quatrième succès de rang et maintenir sa présence dans le trio de tête du championnat national semi-professionnel, au sortir de la 9e journée, une prestation aboutie était nécessaire lors de son opposition contre Libreville HC.

C’est que toute contre-performance samedi dernier au gymnase Dominique Boukopo du Prytanée de Libreville, l’éjecterait de facto du podium, au profit de son adversaire du jour.

Au sortir d’une rencontre qui a basculé dans les deux dernières minutes, marquées notamment par l’égalisation de Carl Tsagoulela Nzamba, l’avantage donné (pour la première fois dans la partie) par Didier Kassa Mouiry (à quinze secondes) et, puis, la faute d'antijeu sur un remplacement ayant laissé Phoenix en supériorité numérique durant quelques secondes, le champion du Gabon a été freiné dans son élan.

Lui qui a pourtant gardé l’avantage au score durant la quasi-totalité du match et a eu moult opportunités de se mettre à l’abri d’un éventuel sursaut de son valeureux vis-à-vis.

Mais il faut dire qu'à l'image de Willy Moure Nguema, exclu en début de seconde période (35e minute) et dont l’absence en phase défensive s'est fait ressentir, la faillite a été manifeste sur le flanc gauche de Phoenix. Une faiblesse qui, en plus du coaching de son entraîneur Apôtre Léandre Asselé M’Akieni, se passant de trois hommes de base au moment où le boulet adverse était pourtant proche, a fait les affaires des Librevillois.

J.A.L

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.