Handball / Élection du président fédéral : Dans un fauteuil

Par 56 voix pour, 9 contre et 5 nuls, Anges-Marie Makilat, président fédéral par intérim sortant et candidat unique, remporte le match.

Ses deux adversaires, Hervé Nyamat Mayeki et Sylvain Miloko Nyket, avaient été disqualifiés par la commission d’homologation des candidatures. Raisons invoquées, l' " inexistence de licence justifiant son appartenance à la fédération " pour le premier. Et " défaut de CV sportif, casier judiciaire et licence en cours de validité ", pour le second. De ce fait, une quinzaine de délégués ont claqué la porte avant l’élection.

Malgré le soutien dont ils bénéficiaient, Makilat était tout aussi confiant dans son relationnel. Son projet 2016, reposant sur cinq points (une équipe, des valeurs, une ambition, un cap et un public prioritaire) a retenu l'attention des autres représentants. Lesquels, au finish, l’ont porté à la présidence.

Dans sa conclusion, il a tenu à affirmer: «  Je rassure les uns et les autres que, aujourd’hui, il n’y a pas ni vainqueur, ni vaincu. Seul le handball a triomphé. Je souhaite associer, sur la base de nos statuts, tout le monde(...). Parce que c’est un challenge qui nous amène vers une dynamique nouvelle pour le développement de notre discipline en prévision des succès à venir (…).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.