Golf/Open de Moanda 2018 : Les Gabonais entretiennent l’espoir

Comme il fallait s’y attendre, eu égard au peu de compétitions de haut niveau disputées depuis le début de la saison et les scores réalisés lors des derniers rendez-vous majeurs, les deux premières journées de l’Open de Moanda n’ont pas été aisées pour la majeure partie des 14 professionnels gabonais participant à la compétition qui a débuté jeudi.

Sur le difficile parcours Roland Pedrono du Manga Golf Club, les meilleures fiches des ambassadeurs du pays hôte du tournoi, qui se dispute dans sa 24e édition, ont été réalisées par Brice Moukagni (cinq fois vainqueur de l’épreuve, la dernière en 2016) et Fernand Waga, 4e du classement général avant l’emballage final.

Le premier, qui s’est installé au Nigeria depuis 2017 pour prendre part à la West Africa Golf Tour, et le second, régional de l’étape, sont deux vieilles connaissances d’un parcours où le Librevillois Wilfried Bengoulet (76) a pourtant réalisé la meilleure performance gabonaise.

Malgré un sursaut lors de la deuxième journée, les scores ont été globalement insuffisants. Et trop irréguliers pour contester les velléités de la légion étrangère (10 compétiteurs) venue en grand nombre, respectivement du Cameroun, du Zimbabwe, du Nigeria, du Togo, du Ghana, de Côte d’Ivoire et de RD Congo. Sous la conduite de Gift Willy Elemenya, tenant du titre.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.