Golf/24e Open de Moanda : La reconquête de Vincent Torgah Nyamador

Un an après avoir perdu sa double couronne au profit du Gabonais et régional de l'étape Fernand Waga, Vincent Torgah Nyamador a retrouvé son piédestal à l'Open de Moanda.

Au terme de quatre jours de chaudes empoignades sur le parcours Roland Pedrono, le Ghanéen, qui a eu une trajectoire sinueuse tout au long de la compétition organisée du 17 au 21 avril 2019, a fini par toucher au but.

Fort d'une deuxième journée de haut vol conclue avec une prodigieuse carte de 65 (-7 sous la part) et d'un final bien maîtrisé, le désormais triple vainqueur a résisté à une féroce concurrence. Notamment celle du Zimbabwéen Visitor Mapwanya, qui a failli dans la dernière ligne droite, alors qu'il était leader au sortir de la troisième journée, et du Nigérien Gift Willy Elemenya, plombé par un final en deçà des promesses nées des deux premiers jours de compétition.

Troisième membre du podium de la 24e édition, Brice Moukagni a longtemps caressé l'espoir d'un septième triomphe sur le parcours, qui a grandement participé à enrichir son palmarès. Mais les cartes rendues lors des première (+3) et troisième (+1) journées ont pesé lourd au décompte final d'une levée animée principalement par le Gabonais. Ses compatriotes Béranger Cyrille Ollendé (ancien vainqueur de l'épreuve), Arnaud Aboghe Ndong, Christophe Ondo Ndong, David Ogouri, André Ntoutoume, Ghislain Edou Meye et autres Sylver Boundoukou n'ont même pas passé le ''cut''.



James Angelo LOUNDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.